Desperate Housewives

Jamais de grisaille à Wisteria Lane !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Libéré de prison

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle Solis
Desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 280
Age : 28
Localisation : Chez moi, ou bien en train de faire les boutiques ... Quelle question
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Libéré de prison   Jeu 3 Aoû - 22:12

[ < ~~ Après quelques arrangements ... ~~ La prison ]

A présent que Carlos était installé dans la voiture, Gabrielle ne perdit pas de temps pour démarrer. Elle n'était en effet pas le moins du monde attachée à ces bâtiments formant la prison, avec barrières électrifiées et ses solides barreaux, ses gardiens à l'air sévère et toutes ses portes fermées. Le sac de bagages à Carlos avait été mis à l'arrière comme elle lui avait demandé ... Et les voilà en direction de leur grande maison, dans le merveilleux quartier où ils vivaient depuis quelques temps déjà, Wisteria Lane.

Carlos semblait avoir remarqué l'enthousiasme que mettait sa femme pour s'en aller de ce lugubre endroit. En effet, elle était pressée de rentrer chez elle. Et elle était heureuse, heureuse de ne plus avoir à aller traîner dans cette prison et de ne plus avoir à utiliser son argent pour convaincre des gens de faire sortir Carlos de ses chères "vacances financées par l'Etat" comme il les avaient nommées avec ironie ...


" Oui je suis très pressée. Mais tu devrais l'être aussi ... Tu n'auras plus à retourner là bas. Tu n'es pas content de revenir à la maison peut être ? Et bien moi je suis heureuse que tu y reviennes. "

Gabrielle tourna légèrement la tête vers lui en souriant légèrement avant de reporter son regard sur la route n'ayant pas envie de finir sa vie en percutant de plein fouet un poteau.
Le voyage dura quelques musiques heu non ... minutes Laughing et ils arrivèrent bien vite devant leur demeure au jardin parfait et à l'aspect magnifique. L'extérieur risquait de s'enlaidir s'ils trouvaient pas très vite un nouveau jardinier ... Gaby n'avait pas la moindre envie de s'occuper du jardin, il faudrait donc faire vite.
Elle se gara dans leur allée et arrêta le moteur avant de sortir de la voiture.


" Nous voilà chez nous mon très cher mari. "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dhousewives.actifforum.com
Carlos Solis
Admin
avatar

Nombre de messages : 200
Localisation : Dans ma belle maison, ou au travail...
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Libéré de prison   Ven 4 Aoû - 15:22

Apres quelques minutes de trajet, ils arriverent devant leur magnifique maison, entourée de leur jardin parfait et tout aussi magnifique, Carlos se dit que dès la prochaine fois qu'il irait en ville il afficherait une petite proposition d'emploi pour trouver un jardinier, de préférence une personne agée ou une femme, enfin bon il avait décider de faire confiance à sa femme, alors tout conviendrait. La voiture s'engagea dans l'allée et Gabrielle arreta le moteur. Carlos se redressa et sourit à sa femme.

Merci. Biensur que je suis content de rentrer à la maison ma chérie! Nous allons pouvoir reprendre la vie d'une couple normal, fidele, et riche. D'ailleurs il faudra que je recherche un nouveau jardinier, et que je reprenne le travail.

Il ouvrit la portiere et sortit de la voiture, la refermant derriere lui, puis il se dirigea vers la maison tout en attendant sa femme, car il n'avait pour l'instant plus son trousseau de clés sur lui, il faudrait d'ailleurs qu'il demande à Gabrielle ce qu'elle en avait fait. Il s'arreta devant la porte en laissant de la place pour que sa femme puisse ouvrir quand elle serait à ses cotés, puis pesta en se rendant une nouvelle fois compte de l'état dans lequel il était, dès qu'il serait rentré et qu'il aurait mis ses affaires à laver par la bonne, il irait prendre un bon bain avec des huiles essentiels.

Il faudra que tu me donne un jeu de clés ma chérie, sinon j'aurais du mal à rentrer à la maison quand tu seras sortie. Je vais prendre un bon bain en rentrant... Tu pourras toujours me rejoindre si tu as encore tes envies de femme enceinte...

Il lui fit un petit sourire en coin et s'appuya contre le mur en attendant qu'elle ouvre la porte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Solis
Desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 280
Age : 28
Localisation : Chez moi, ou bien en train de faire les boutiques ... Quelle question
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Libéré de prison   Ven 4 Aoû - 18:02

Gabrielle prit les clefs qu'elle avait malencontreusement failli oublier sur le contact et les rangea dans son sac à main avant de chercher celles servant à ouvrir la porte d'entrée de leur grande et jolie maison. Tout en avançant vers la porte avec son sac collé contre elle grâce à sa main, de l'autre elle fouilla entièrement son contenu où elle finit enfin par trouver ce qu'elle cherchait, le moyen de ne pas rester enfermée dehors.
Elle enleva ensuite ses lunettes de soleil qu'elle glissa à l'intérieur à la place des clés et enfonça ses dernières dans le verrou de la porte puis tourna deux fois ... Et voilà, les deux épous pouvaient entrer chez eux, Carlos pouvait revoir sa maison où il avait été absent pendant un petit moment.


" Et voilà c'est ouvert. "

Gabrielle tout en écoutant les paroles de son mari concernant son travail et un nouveau jardinier s'approcha du porte manteau où elle accrocha son chapeau noir porté jusque là pour la ravissante jeune femme.
N'ayant rien d'autre à y accrocher elle se tourna vers Carlos avec un petit sourire pour lui répondre en le regardant ce qui était quand même mieux.


" Oui c'est évident. On ne veut plus de John et, Justin ne veut plus de nous ... Il nous en faut donc un tout neuf de jardinier. "

Elle avança de quelques pas sur le carelage propre et fraichement lavé où ses chaussures à talons aiguille faisait un bruit rythmé en fonction de sa démarche afin d'aller trouver les clés de Carlos, qu'elle avait tout simplement mises dans un espèce de pot venant apparemment d'un pays étranger et qui semblait coûteux. Elle en enleva le couvercle et plongea sa main à l'intérieur pour en ressortir ce que son mari voulait.


" Tiens les voilà. "

Gabrielle les lui jeta doucement pour être sûre qu'il les rattrape et non pas qu'il se les prennent en plein visage ... Après la prison l'hôpital, c'était hors de question.
Carlos lui avait aussi dit qu'il avait l'intention d'aller prendre un bon bain à l'étage. Oui c'est sûr, il n'avait pas l'air bien propre et c'était donc exigeable. Quant à savoir si Gabrielle le rejoindrait ... Elle y réfléchirait, probablement.


" Oui va donc te laver ... Tu sentiras probablement meilleur après un bon bain chaud ... "

Gabrielle jeta un regard à son mari tout en haussant les sourcils avant de rajouter l'air de rien.

" ... Et mousseux de préférence si tu veux que je t'y rejoigne. "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dhousewives.actifforum.com
Carlos Solis
Admin
avatar

Nombre de messages : 200
Localisation : Dans ma belle maison, ou au travail...
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Libéré de prison   Ven 4 Aoû - 19:54

Gabrielle passa à coté de lui, ouvrit la porte et entra dans la grande et magnifique maison, puis déposa son chapeau sur le porte manteaux de l'entrée. Carlos entra à sa suite tout en écoutant ce que sa femme répondait à ce qu'il venait de lui dire. Il retira au passage ses chaussures sur le tapis d'entrée car elles n'étaient pas tres propres et il ne voulait pas salir le sol apparement lavé depuis peu. Sa femme se dirigea vers un meuble où une sorte de pot, qui devait couter très cher comme toutes choses de la maison, était posé et où elle fourra la main pour en ressortir le jeu de clés de son mari, qu'elle lui lanca doucement et qu'il rattrapa tres bien en vol.

Merci ma chérie.

Il rangea les clés à coté de celle de la voiture, en attendant, et s'appretait à monter quand sa femme rajouta qu'il sentirait effectivement meilleur apres un bon bain chaud, et de préférence mousseux s'il voulait qu'elle l'y rejoigne. Elle avait dit la derniere phrase en haussant les sourcils et l'air de rien, mais Carlos ne put s'empecher de lui sourire à nouveau en coin, et de lui lancer un regard interressé.

Il sera mousseux à souhaits chérie...

Il lui fit un rapide haussement de sourcils, puis monta les grands escaliers qui menaient à l'étage, et tourna pour aller dans la salle de bain. Là bas, il commenca par préparer des habits propres pour mettre ensuite, puis il se dirigea vers la baignoire où il commenca à faire couler de l'eau. Il regarda les sels de bain et gels moussants qui étaient à sa disposition et opta pour un gel qui moussait tres bien et qui était aux arômes de fruits. Il déversa un peu de son contenu dans la baignoire et ceci se mit instantanément à mousser. Il eu un petit air satisfait, se dévetit totalement et déposa ses habits dans le panier à linge, pour que la bonne s'en occupe plus tard. Quand la baignoire fut remplie il y pénétra lentement pour finir par se glisser totalement dedans. Il profita de ce bon bain chaud qui était un bien etre pur, puis ferma les yeux pour encore mieux s'y délasser...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Solis
Desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 280
Age : 28
Localisation : Chez moi, ou bien en train de faire les boutiques ... Quelle question
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Libéré de prison   Sam 5 Aoû - 3:45

Alors que Carlos monta les marches menant tout droit à l'étage supérieur de la maison, Gabrielle elle, de son côté, alla s'installer sur le canapé devant la table basse où elle attrapa un magasine tout en croisant ses jambes. Elle feuilleta toutes les pages parlant de mode mais cela lui prit cinq minutes à peine ... Tous ces conseils beauté, tous ces accessoires branchés, elle les connaissait et les avaient tous, elle soupira, lassée.
Elle retira ses chaussures qui, bien que merveilleusement magnifiques commençaient à lui faire mal au pied. C'est pour cela qu'elle n'attendit pas plus longtemps.
Une fois débarassée de ses chaussures, pieds nus, elle s'approcha de la fenêtre pour voir un peu ce qu'il s'y passait ... Il faisait beau, comme habituellement mais rien d'autre, c'était calme. Elle se demandait d'ailleurs ce que pouvaient bien faire ses amies et voisines pouvaient bien faire actuellement. Lynette, devait sûrement être en train de crier sur ses affreux enfants qui avaient mis le feu à leur chambre alors que Susan venait probablement de faire crâmer un gâteau au chocolat sous les yeux lassés de sa fille. Bree, elle devait être en plein nettoyage, la pauvre avait récemment perdue son mari, elle devait se réfugier dans ses soit disant poussières qui pourtant n'existaient que dans son imagination ...

Gabrielle soupira, elle n'avait strictement rien à faire ... Rien du tout. Elle passait son temps à faire les boutiques, c'était sa plus grande passion. Désespérant ... Elle soupira une seconde fois pour la peine.

Elle s'éloigna de la fenêtre, réfléchissant à une quelconque activité lorsque le bain de son mari lui revint à l'esprit, il devait être dedans depuis quelques minutes maintenant et donc plus propre et sentant plus bon qu'en y entrant.
C'est ainsi qu'elle fronça les sourcils, mettant ses mains à son menton.


" Carlos chéri, est ce que le bain est bien moussant maintenant ? "

Gabrielle en attendant sa réponse s'avança vers les escaliers et monta les marches une par une avant de se retrouver à l'étage où elle entra dans la salle de bain, là où Carlos, son cher mari, baignait dans un bain plein de mousse avec un air relaxé sur le visage. La magnifique madame Solis avec un air malicieux s'approcha du bain où elle plongea l'une de ses mains, tenant le bord de la baignoire avec l'autre comme pour éviter d'y tomber précipitament.

" L'eau est bien chaude ... Bien mousseuse aussi. "

Et voilà, Gabrielle avait trouvé sa nouvelle occupation : un bon bain chaud et plein de mousse avec son époux. De quoi l'occuper pendant un petit moment ...
Et ainsi, Gabrielle finit rapidement par rejoindre Carlos dans le bain chaud pour s'y relaxer elle aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dhousewives.actifforum.com
Carlos Solis
Admin
avatar

Nombre de messages : 200
Localisation : Dans ma belle maison, ou au travail...
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Libéré de prison   Ven 1 Sep - 18:49

Carlos se demandait si Gabrielle finirait par le rejoindre, c'est vrai qu'en ce moment ca allait un peu mieux entre eux, mais ils avaient quand meme dut passer un accord sans lequel ils seraient toujours en train de se battre. Gabrielle était dure en affaire, mais apres tout elle ne voulait que se proteger et proteger son enfant. Et si son mari était lui aussi assez difficile, c'était assez compréhensible, c'est toujours dur d'apprendre que votre femme vous trompe, mais ca l'est d'autant plus quand son amant vous revele que l'enfant qu'elle porte vient peut etre de lui. Ah John... Il avait promis de ne pas le tuer, mais ca n'allait pas etre chose facile. Bon apres tout s'il était dans son bain, ce n'était pas pour penser à ses choses là et se torturer l'esprit mais pour se relaxer.

Carlos se détendant toujours dans son bain, il n'avait pas entendu les quelques paroles de sa femme lui demandant si le bain était moussant. Par contre il l'entendit monter les escaliers à cause de ses talons qui claquaient par petits bruits réguliers sur les marches, ouvrir la porte et rentrer dans la salle de bain pour s'appuyer d'une main contre la baignoire et plonger l'autre dedans pour y gouter l'eau. Apres un commentaire positif sur le contenu dans lequel baignait Carlos, Gabrielle finit par le rejoindre rapidement.

Apres tout ca, Carlos ouvrit enfin les yeux pour voir le doux visage, et le magnifique corps par la meme occasion, de sa femme en face de lui. Il lui fit un large sourire, content qu'elle ait finit par le rejoindre, et regretta un peu qu'il y ait tant de mousse dans leur bain. A présent accoudé des deux côtés de la baignoire pour avoir un certain maintien, il passa une main à travers la barriere de mousse pour aller toucher la ventre de Gabrielle, visionnant mentalement son contenu. Ce petit être posait déja de nombreux problemes alors qu'il n'était meme pas encore né, il faudrait esperer que cela n'aille pas en s'agravant, meme si normalement, avec sa naissance, une nouvelle vie se mettrait en place.


" Je suis content que tu ai décidé de venir... "

Il retira sa main du ventre de son épouse pour la reposer au bord de la baignoire, et se questionna sur l'état d'esprit de sa chère et tendre. Mais il laissa vite ses pensées retourner à leur occupation actuelle et commune... Il restèrent encore à peu pres un quart d'heure dans ce délicieux bain mousseux à souhaits, puis Carlos se dit qu'il était peut etre temps d'en sortir, au bout d'un moment l'eau ramollit la peau et c'est des plus mauvais effets, de plus il avait passé un bon moment avec sa femme, tout allait pour le mieux...

Il caressa la joue de Gabrielle puis se releva comme il pouvait de la baignoire, agrippa une serviette au passage, s'essuya le corps et finit par se rhabiller grace aux habits qu'il avait préalablement déposé non loin de là. Quand il fut entierement vetu, il retourna vers sa femme qui stagnait toujours dans l'eau, qui avait d'ailleurs désormais beaucoup moins de mousse. Il caressa lentement le bras de sa femme, puis releva la tete.


" Alors ma chérie, tu sors? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Solis
Desperate housewife
avatar

Nombre de messages : 280
Age : 28
Localisation : Chez moi, ou bien en train de faire les boutiques ... Quelle question
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Libéré de prison   Mar 5 Sep - 20:57

Gabrielle baignait maintenant dans l'eau chaude et si mousseuse du bain. C'était tellement relaxant qu'elle en ferma les yeux presque instantanément, bon bien sûr elle n'était pas vraiment à son aise puisqu'elle devait partager le bain avec son mari ce qui, bien qu'elle l'aimait à la folie, était assez dérangeant pour une égoïste dans son genre. Elle ne pouvait pas s'étaler et prendre toute la place comme elle aimait tellement le faire quand elle en avait l'occasion, la plupart du temps.
Au lieu donc d'avoir les pieds dans l'eau, elle dut les poser contre le bord de la baignoire, heureusement qu'elle était petite tout de même, sinon son fidel mari les aurait eu non loin de sa tête !

Enfin bon, alors qu'elle avait les yeux fermés, la tête reposée, le corps relaxé dans l'eau si agréable, un monstre vint soudain à l'attaquer alors qu'elle ne s'y attendait pas !


" Aaaaah ! "

Elle sursauta, manqua de peu de massacrer le nez de Carlos avec ses pieds qu'elle avait plongé dans l'eau au moment de la soit disant attanque.
Elle se rendit bien vite compte après avoir malencontreusement mis de l'eau et de la mousse partout en dehors de bain que c'était carlos qui avait touché son ventre et qui était content comme il disait, qu'elle l'ait rejoint.


" Ah mais tu m'as fait peur enfin ! Oui moi aussi j'étais contente, enfin, jusqu'au moment où j'ai cru qu'une bestiole immonde venait me bouffer ! Enfin passons. "

Gabrielle se réinstalla confortablement, à la fois rassurée et énervée, elle avait eu si peur, qu'elle idée aussi.
Quelques temps plus tard, après de nombreuses minutes relaxantes, reposantes, son mari sortit le premier. Gabrielle lui jeta quelques coups d'oeils vers lui avant qu'il ne se revêtisse et celui-ci finit par lui demander si elle sortait.
Gabrielle ouvrit les deux yeux et le regarda un instant, elle venait d'avoir la chance d'étaler ses jambes dans la baignoire et il voulait qu'elle sorte ? Il allait devoir patienter, c'est clair.


" Heu ... Non. Si tu pouvais rajouter un peu d'eau chaude avant de sortir de la salle de bain ce serait gentil, le bain commence à être un peu moins chaleureux là. "

Elle lui fit un sourire bref et referma les yeux en espérant qu'il veule bien faire ce qu'elle lui avait demandé si ... Amoureusement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dhousewives.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libéré de prison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libéré de prison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Les dix commandements du libéralisme mondialisé . ERICQ PIERRE PAS LADAN !
» René Civil est libéré
» Libéralisation et production agricole : le riz en Haiti
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Desperate Housewives :: Fairview :: Wisteria Lane :: La maison Solis-
Sauter vers: